WooCommerce est-il vraiment gratuit ?

WooCommerce est une extension de WordPress qui permet d’avoir une boutique en ligne. Ce plugin est basé sur un principe de gratuité. Ainsi, son installation et ses fonctionnalités sont en Open Source. C’est ce qui fait de cette extension l’une des plus incontournables lorsque l’on parle de e-commerce sur WordPress. Si l’extension WooCommerce n’est pas payante en elle-même, en revanche il est bon de savoir que certains éléments ont un coût. Et notamment, l’hébergement de votre site, votre nom de domaine et votre thème. Voyons ensemble les détails de ces frais annexes.

L’hébergement :

Pour ce qui est de l’hébergement, vous avez le choix entre plusieurs solutions, chacune d’entre elles étant plus ou moins onéreuses :

  • Un hébergement dédié : les ressources du site sont hébergées sur un seul serveur. L’ensemble des ressources sont par conséquent dédiées à un site. Ce type d’hébergement convient aux sites ayant un fort trafic. Le serveur doit pouvoir supporter un grand nombre de requêtes simultanées.
  • Un hébergement mutualisé : les ressources du serveur sont partagées. Les données de votre site sont donc hébergées sur un serveur commun avec ceux d’autres clients. Ce type d’hébergement convient aux sites web ayant un trafic faible à moyen. Le trafic ne nécessite pas de gros effort de la part du serveur.
  • Un hébergement VPS : ici, les ressources du serveur sont divisées entre plusieurs sites. Le but est de concevoir plusieurs serveurs virtuels à partir d’un serveur qui, lui, est réel. Ce type d’hébergement convient aux sites ayant un trafic moyen à fort.
  • Un hébergement cloud : les sites sont hébergés sur plusieurs serveurs, qui sont eux-mêmes connectés en réseau. Pour ce type d’hébergement, le site ne va utiliser que les ressources nécessaires à son fonctionnement. Ce type d’hébergement convient aux sites ayant un trafic très faible.

Comme vous avez pu le constater, il faut choisir son hébergement avant tout en se fiant à son trafic. En effet, un serveur ne pouvant pas faire face à la demande plantera et laissera votre site hors-service pour une durée indéterminée. Situation qu’il faut évidemment éviter sous peine de perdre des clients et de la crédibilité.

Le nom de domaine :

Votre nom de domaine est très important, il s’agit de l’image de votre entreprise sur internet. Vous devez en vérifier la disponibilité puis l’acheter. Pour choisir un bon nom de domaine, celui-ci doit remplir ces trois critères :

  • Simple : votre nom de domaine doit être facile à mémoriser et à écrire.
  • Clair : votre activité doit être facilement déductible avec votre nom de domaine. L’internaute doit le comprendre rapidement.
  • Optimisé : n’hésitez pas à utiliser certains mots-clés afin de répondre au mieux aux différentes requêtes des moteurs de recherche. Pensez également à avoir un nom de domaine par pays dans le cas ou votre activité serait internationale. En effet, les algorithmes attribuent un bonus aux sites ayant un nom de domaine qui est géographiquement associé à leur lieu d’activité. Par exemple « .fr » si en France, « .es » si en Espagne, etc.

Il ne reste plus qu’à vérifier la disponibilité du nom que vous aurez choisi. Vous pouvez bien entendu racheter des noms de domaine ou revendre le vôtre s’il ne correspond plus à votre activité ou vos envies. Toujours est-il, les noms de domaine ont un coût qui n’est pas négligeable.

La maintenance d’un site e-commerce :

Comme tout ce que l’on veut faire durer, un site web s’entretient. C’est une partie qu’il ne faut pas négliger et bien au contraire intégrer dans votre planning. Encore une fois, le temps consacré à la maintenance de votre site dépend de la taille et de la fonction de ce dernier. Pour de petits sites de e-commerce, une maintenance mensuelle devrait suffire. En revanche, si votre activité se développe, une maintenance hebdomadaire voir quasi quotidienne sera nécessaire.

Pourquoi c’est important ? Car cela permet non seulement d’optimiser toujours plus votre site, mais aussi de veiller à ce que tout fonctionne correctement.

Vous pouvez vous charger de la maintenance ou bien déléguer celle-ci à un prestataire. Quoi qu’il en soit, elle peut occasionner des frais. Comme par exemple l’installation de nouveaux plugins ou l’amélioration de certains d’entre eux.

Le thème :

Pour finir, il y a aussi le coût du thème WordPress à prendre en compte. Vous pouvez très bien, si vous le souhaitez, utiliser un thème gratuit, mais il aura des capacités limitées. Il existe de nombreux thèmes qui seront parfaitement adaptés à vos besoins et surtout, il y en a pour tous les budgets. Vous pouvez même si vous le souhaitez commencer avec des versions de thèmes gratuits, puis l’améliorer au fur et à mesure de votre activité.

Si l’extension WooCommerce est gratuite, en revanche vous avez pu constater que tout ce qui permet à votre site de fonctionner, nécessite certains investissements. Ces frais sont nécessaires, et ne peuvent être évités. Néanmoins, votre e-commerce devrait rapidement amortir ce type de dépenses.

Lire la suite